Jour 3 : Premier repas par terre

n s’était mises d’accord hier pour ne pas nous lever trop tard afin de pouvoir prendre notre petit-déjeuner indien dans la rue, au stand de Kalé, qui parait-il prépare les meilleurs de Mamallapuram. Mais je n’avais pas prévu que je m’endormirais très – trop – tard la veille (j’ai voulu absolument mettre ce blog en ligne avant de me coucher). Ce sont donc mes voisines de palier qui me tirent du lit en frappant à ma porte à 9h15.

Publicités